Ultime session du Comité de pilotage du PAPEM : le MAT sollicite la reconduite du Projet

Le Comité de Pilotage du Projet d'Appui au Processus Electoral du Mali (PAPEM/PNUD), a tenu ce jeudi 17 décembre 2015 à la salle de conférence du Ministère de l'Administration territoriale, son ultime session au titre de l'année 2015. L'ouverture des travaux a été marquée par l'allocution de Mme Mbaranga GASARABWE, Adjointe au Représentant Spécial du Secrétaire Général de l'ONU et Représentante Résidente du PNUD au Mali, et par le message introductif de M. Abdoulaye I. MAIGA, ministre de l'Administration territoriale.

 

C'était en présence du Délégué général aux Elections, du Président de la CENI, du Secrétaire général du Ministère, du Directeur général de l'Administration du territoire, de quelques Directeurs techniques et des Partenaires techniques et financiers tels que l'Union Européenne, l'USAID, la Suède, la Coopération suisse, la France, la Division électorale de la MINUSMA, ONU Femmes, l'Unité Gouvernance du PNUD, l'équipe du Projet et la presse.

A l'occasion, le Directeur général de l'Administration du territoire, le Directeur national de l'état civil et le Conseiller technique principal ad intérim du PAPEM/PNUD ont respectivement présenté, l'état des lieux du processus électoral, les travaux de pérennisation des acquis du Recensement administratif à vocation d'état civil (RAVEC) et l'état de mobilisation et de gestion des ressources du Basket Fund géré par le PNUD.

Le ministre de l'Administration territoriale et la Représentante résidente du PNUD ont remercié les Partenaires techniques et financiers  pour leur engagement et leur appui constant au processus électoral à travers le PAPEM depuis les élections de sortie de crise de 2013.

En effet plus de cinquante cinq (55) millions de dollars us ont été mobilisés de 2013 à 2015 et ont permis d'accompagner le Mali dans l'organisation d'élections crédibles, transparentes et inclusives avec un fichier électoral biométrique régulièrement actualisé et consolidé par un système d'état civil en cours de modernisation. Ce cycle électoral devait être bouclé par la tenue des élections communales, régionales et du District de Bamako, plusieurs fois reportées depuis 2014.

Le Ministère de l'Administration territoriale a sollicité une nouvelle fois l'accompagnement des PTFs à travers le PAPEM/PNUD dont le mandat arrive à terme à la fin de cette année. Avant de se prononcer sur cette nouvelle requête, les Partenaires techniques et financiers souhaitent disposer d'un chronogramme relatif aux élections locales envisagées par le Gouvernement en 2016.

Le Secrétaire général du ministère qui a conduit les travaux à la suite du ministre, a levé la séance sur une note d'espoir quant à l'accompagnement des "Amis du Mali", en particulier, les partenaires du processus électoral pour les nombreux défis encore à relever.

Source : PAPEM