Première session du Comité technique du PAPEM/PNUD au titre de l'année 2016 

Le Comité technique du Projet d'Appui au Processus Electoral du Mali a tenu ce mercredi 24 février 2016 au siège du Projet à Bamako, sa première session pour l'année 2016. La séance conduite par le Conseiller technique principal par intérim du Projet, M. Marc AMOUGOU, a permis aux différentes parties prenantes, de faire un état des lieux du processus électoral, la mise en œuvre des activités en vue de la modernisation de l'état civil à travers la pérennisation du RAVEC, la réforme du cadre légal et institutionnel des élections et les perspectives pour l'année 2016.

 

Le Directeur Général de l'Administration du Territoire (DGAT) et le Directeur National de l'état civil (DNEC), ont respectivement abordé les questions sus-citées à travers des exposés détaillés ouvrant ainsi la voie aux discussions. M. Amadou B. SOUSSOKO (DGAT) a notamment fait cas des efforts consentis par le Gouvernement à travers le maintien du Cadre de concertation avec la classe politique, la mise en place du comité de relecture de la loi électorale et de la Charte des partis politiques.

M. Ousmane BAGAYOKO (DNEC) a quant à lui fait le point de l'opérationnalisation des centres de collecte des données de l'état civil, une activité soutenue par les partenaires financiers à travers le PAPEM/PNUD. En effet ladite opération qui entre dans le cadre de la modernisation de l'état civil vise à doter le Mali d'un fichier électoral fiable et sécurisé pour des élections inclusives et transparentes.

Les différents partenaires techniques et financiers présents à cette rencontre dont, l'Union Européenne, l'USAID, la CEDEAO, la MINUSMA, ONU Femmes, le Ministère de la Promotion de la Femme, le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC), l'Institut Républicain International (IRI), la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES)...et autres,  ont saisi l'occasion pour évoquer diverses préoccupations.

La préoccupation essentielle des participants à la rencontre reste la mise à disposition d'un chronogramme électoral en vue de la planification des différentes activités.

Source : Papem