RENCONTRE DU MINISTRE AVEC LES AGENTS RECENSEURS

 

Le lundi 10 août 2009 à 16 heures 28 minutes, s’est tenue dans la salle de conférence du Gouvernorat du District de Bamako, la rencontre du Ministre avec les agents recenseurs du RAVEC du district de Bamako.

 

Elle a enregistré la présence du chef de Projet RAVEC et son assistant, de Monsieur Djibril SOUMBOUNOU, Chargé de Suivi, du Gouverneur du District de Bamako et son CAAJ. L’ordre du jour portait sur les points suivants :

 

 

1. Présentation du bilan du recensement dans le District par le Gouverneur ;

2. Intervention du Ministre ;

3. Questions des participants suivies d’un débat ;

4. Réponses et Conclusion de la rencontre par le Ministre.

 

 

Après les remerciements des participants à la rencontre, le Ministre a présenté l’ordre du jour qui a été adopté à l’unanimité.

 

Ensuite il a passé la parole au Gouverneur du District de Bamako pour la présentation du bilan.

 

I. Présentation du bilan

 

Le bilan des enrôlements dans le District de Bamako a été déjà effectué par le Gouverneur lors de la rencontre du 05 août 2009 avec les autorités administratives et les chefs de quartiers. Il s’est appesanti sur le point des enrôlements à la date du 10 août 2009 et a fait état des quelques problèmes rencontrés sur le terrain.

 

A la date du 10 août 2009, les résultats dans le District se chiffrent à 1 101 868 enrôlements, soit un taux de réalisation de 82%.

 

Les opérations qui se déroulent normalement connaissent quelques difficultés.

 

Ces difficultés sont entre autres :

 

* Les pannes fréquentes des appareils d’enrôlement ;

* Le manque de moyens de transport du matériel de recensement sur le terrain ;

* La suspension du travail par les agents recenseurs les 07 et 08 août 2009 dans les communes I, III, V et VI ;

 

Le Gouverneur s’est dit mécontent du mauvais comportement des agents recenseurs dans la gestion des problèmes qu’ils rencontrent sur le terrain : Carburant pour les motos, affiliation à l’INPS.

 

Il a présenté toutes ses excuses au ministre pour le désagrément causé.

 

II. Intervention du Ministre

 

Le Ministre a, après cinq (05) mois de travaux sur le terrain, jugé nécessaire de rencontrer les agents recenseurs du District de Bamako pour échanger sur l’évolution des opérations d’enrôlement. Il a fait le point des sujets abordés lors de la rencontre du 05 août 2009 avec les autorités administratives et les chefs de quartiers.

 

Il les a expliqué les bienfondés de l’élaboration du plan de progression des équipes dans les quartiers effectué les 23 et 24 juillet dernier. Selon ledit plan, beaucoup reste à faire si nous voulons être dans les délais. Pour ce faire les agents recenseurs doivent respecter les horaires de travail, revenir au système de porte à porte et s’atteler activement à l’entretien du matériel.

 

Il a martelé que la faiblesse des moyens de transport et les ruptures occasionnelles des petits consommables ne doivent pas empêcher le déroulement des opérations.

 

Il a saisi l’occasion pour inviter les agents recenseurs à s’appesantir sur l’information et la sensibilisation des populations car il faudra finir l’enrôlement de Bamako dans les deux mois qui viennent.

 

Il s’est dit touché des problèmes que rencontrent les agents en cette période hivernale mais désapprouve la grève déclenchée le 07 août par les agents des communes I, III, V et VI pour retard de salaire.

 

La parole a été donnée aux participants pour leurs questions et préoccupations.

 

III. Questions des participants

 

Le porte parole des agents recenseurs tout en qualifiant lesdits agents de soldats de réserve pour le RAVEC et le Mali, a exprimé qu’ils ont le souci de l’avenir du Mali. Dans ce sens, ils s’attèleront à enrôler le maximum de personnes.

 

Après avoir rendu hommage au ministre pour l’exécution du projet qui est porteur d’emploi pour les jeunes, il a dévoilé les intérêts du RAVEC et les lourds sacrifices qu’ils consentissent pour sa réussite.

 

Une minute de silence a été observée en la mémoire des deux agents décédés au cours de l’exécution des opérations.

 

Il a exhorté le projet à penser à l’entretien des motos des contrôleurs.

Les quelques autres interventions des agents ont porté sur :

 

* La sensibilisation des populations ;

* La disponibilité des cartes d’INPS ;

* La sanction par la soustraction sur les salaires du mois de juillet de tous les agents du montant des deux (02) jours de grève ;

* La nécessité de créer des centres logistiques avancés ;

* L’utilisation des crieurs publics dans la sensibilisation des populations.

 

IV. Réponses et Conclusions de la rencontre par le Ministre

 

Le ministre a remercié le porte parole pour les mots aimables prononcés à son endroit, et a qualifié de responsable son intervention. A toutes ces préoccupations, le ministre a donné des réponses à hauteur de souhait aux agents recenseurs qui ont bien apprécié sa présence à cette rencontre d’évaluation.

 

La Direction Administrative et Financière du Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales est à pied d’œuvre pour rendre disponibles les cartes d’INPS et les copies des contrats de l’avenant des mois de juin, juillet et août. Il les a rassuré qu’à l’avenir ils seront payés à temps, et promis d’étudier les dossiers des licenciements passés. Toutefois dans l’avenir, les équipes qui ne feront pas plus de 20 enrôlements par jour seront remerciées.

 

Il a enfin conseillé les agents à échanger toujours avec les autorités administratives du District avant d’aller en grève.

 

C’est sur les remerciements des participants que le ministre a levé la séance à 17 heures 50 minutes.

 

Mamadou TEMBELY

Administrateur Civil