Une vision ambitieuse face aux défis de la nation

Depuis qu’il a pris les rênes du Ministère de l’Administration Territoriale  (MAT), M. Abdoulaye Idrissa MAIGA est sur tous les fronts pour partager la vision  d’une administration moderne et crédible au service des communautés et des collectivités territoriales. 

Une approche qu’il ne cesse de partager avec ses collaborateurs (cabinet, gouverneurs, préfets et sous-préfets, élus et notabilités…) à tous les niveaux. Ceux-ci sont exhortés à assumer réellement leurs responsabilités pour être des acteurs majeurs du changement attendu par les Maliens. Un changement, dit le ministre, qui est toujours en émergence depuis le 26 mars 1991 ...!!!

Moderniser l’administration territoriale pour une mise en œuvre efficace de la décentralisation, au service du développement durable et de la paix ! Telle est l’ambition affichée par le Ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA.

 

Cette volonté de doter le Mali d’une administration à la hauteur des défis de l’heure et des enjeux du présent et du futur, comme celle de consolider la paix et l’unité nationale, qui s’est traduite par de missions essentielles assignées au Département et à ses services centraux et déconcentrés.

Il s’agit de la coordination et du contrôle de l’action des représentants de l’Etat ; la gestion efficiente des relations entre l’Etat et les Collectivités locales ; la gestion efficace des frontières nationales et la promotion de la coopération transfrontalière ; et la participation à la gestion des opérations électorales et référendaires.

Ces missions portent également sur la gestion de l’Etat civil en lien avec les autres ministères concernés ; l’information du gouvernement sur la situation politique, économique et sociale du pays ; l’application du régime des associations ; et l’amélioration des relations avec les partis politiques.

A travers ces missions, le Ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA s'emploie à  développer la participation des populations et les partenariats avec la société civile et les communautés, redéployer l’administration là où elle n’existe pas.

L'objectif consiste en la réalisation de conditions à même d'assurer une coexistence pacifique entre les régions ; vulgariser les concepts de culture de paix et de Droits humains ; et promouvoir une intégration de proximité des populations frontalières.

Conscient que la répartition des tâches et des responsabilités, les mécanismes de coordination ainsi que les règles et les procédures sont importants dans la mise en œuvre d’une telle vision et l’atteinte des objectifs assignés, le Département s’est doté d’un organigramme à la hauteur de ses ambitions, donc des défis.

Il a été conçu comme un outil d’amélioration de la qualité des décisions à travers une meilleure transmission de l’information dans un contexte où la rapidité est un facteur de qualité. Il permet aux acteurs de bien exercer leur métier avec des responsabilités plus étendues. 

C’est dire qu'aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies pour booster le changement indispensable à la modernisation de l’administration territoriale et une organisation d’élections apaisées.

 

Source : magazine du MAT