ATELIER DE PRÉPARATION DE LA PARTICIPATION OFFICIELLE DU MALI À LA 28ÈME CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES (COP28.

ATELIER DE PRÉPARATION DE LA PARTICIPATION OFFICIELLE DU MALI À LA 28ÈME CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES (COP28.


Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, le Colonel Abdoulaye MAÏGA, a présidé ce mardi 21 novembre 2023, un atelier de préparation de la participation officielle du Mali à la 28ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements Climatiques (COP28), prévue à Dubaï du 30 novembre au 12 décembre 2023.


Premier du Genre, la cérémonie d’ouverture de l’atelier a enregistré la participation des Ministres concernés notamment :


  • Son Excellence le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Monsieur Abdoulaye DIOP ;
  • Monsieur le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement  Durable, Monsieur Mamadou SAMAKE ;
  • le Ministre de la Santé et du Développement Sociale, Madame DIAWARA Assa BA DIALLO ;
  • le Ministre de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population, Monsieur Imrane Abdoulaye TOURE.

Dans son allocution d’ouverture, le Ministre d’Etat, qui conduit, au nom de son S.E Le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, la forte délégation du Mali à cette Conférence mondiale, a rappelé les importants défis liés aux changements climatiques pour l’Afrique et pour le Mali.


Au Mali, les différents résultats des études réalisées dans le cadre des communications nationales et de la Contribution Déterminée Révisée (CDN) révèlent d’une manière générale la réduction de la pluviométrie et du nombre de jours de pluies ces dernières années. Les risques climatiques majeurs identifiés au Mali sont : les inondations, la sécheresse, la mauvaise répartition spatiale temporelle des pluies, les vents violents et les canicules.  Les secteurs les plus affectés par ces phénomènes sont : l’Agriculture, les ressources en eau, la foresterie et l’affectation des terres, l’énergie, les établissements humains, la Santé.  Autant d’événements dramatiques qui nous rappellent constamment que la lutte contre les changements climatiques notamment la réduction des gazs à effet de serre demeure un combat de tous les jours.


L’objectif principal de cet atelier est d’améliorer la performance de la délégation malienne lors des activités de la COP28 afin de s’assurer de la prise en compte des intérêts du peuple malien.


Rappelant les principes qui doivent guider les participants dans l’élaboration des documents à savoir : le respect de la souveraineté, le respect des choix stratégiques du Mali et la défense de l’intérêt supérieur du peuple malien, le Ministre d’Etat a exhorté l’ensemble des participants à faire des propositions concrètes et réalistes pour une meilleure participation de la délégation malienne à la COP28.


Par ailleurs, le Colonel Abdoulaye MAÏGA a, au nom des plus hautes autorités remerciés les acteurs étatiques et non étatiques pour leur effort de tous les jours en vue de contribuer à la résilience des populations.


 Madame CAMARA Fata MAÏGA


Conseiller Technique-Communication